Date de la randonnée : 11 mai 2017

Difficulté : Très difficile

Suspendu entre le massif du Dimitile et le Bras de la Plaine, l'Îlet Marron fait parti des hauts lieux du marronnage sur l'île de la Réunion. L'intérêt d'y aller est avant tout de marcher sur les pas des exilés de cette sombre période, mais aussi de découvrir et d'imaginer la vie des quelques habitants de cet îlet isolé il y quelques dizaines d'années à peine. Des traces de vie il ne reste plus qu'une vieille case, qui, chaque jour, disparaît un peu plus, ou, ici et là, de petits murets ou arbres fruitiers témoins d'une époque maintenant révolue. 

La sortie proposée ici permet de visiter l'îlet Marron et de descendre les magnifiques gorges du Bras de la Plaine. Atteindre la rivière à partir du kiosque Jean Lauret nous a pris un peu plus de 5 heures, il en va de sois qu'avant de se lancer dans une telle aventure il faut bien estimer ses capacités physiques et préparer comme il se doit la sortie. Le cheminement sur le plateau est lent à cause de la végétation, il l'est encore plus dans la descente vers le Bras de la Plaine ou vers le plateau en lui même, cette fois c'est le vide qui en est responsable. La sortie sera donc très fortement déconseillée aux personnes sujettes au vertige et n'aimant pas se griffer sur une trace parfois difficile à suivre des yeux pour les non initiés.

La journée débute au kiosque Jean Lauret sur la commune de l'Entre Deux au petit matin. Je suis aujourd'hui accompagné de Martial, que je remercie de m'avoir convié à cette sortie,  et René, deux habitués de la zone et amoureux de l'îlet Marron. Le départ est donné, le sentier plonge vers le bord du rempart avec le Bras de la Plaine, il est large, propre et très bien entretenu. De nombreuses vues se découvrent au fur et à mesure de l'avancée vers le sentier de la Cape et le croisement avec l'îlet Marron. Pour ne pas se perdre, on prendra toujours le sentier de droite arrivé à une croisée, il est préférable de se munir de la carte IGN de la zone afin de ne pas hésiter devant les sentiers et ne pas risquer de s'égarer. On avale pas moins de 500 mètres de dénivelé en environ 2h20 jusqu'au départ de l'îlet Marron en alternant montée et petite descente. Plus bas, dans la vallée, on peut deviner les différents îlet du Bras de la Plaine qu'on atteindra plus tard dans la journée. 

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

Le départ du sentier de l'îlet Marron est difficile à manquer, la trace est aussi large et en bon état que le sentier principal, on le rejoint peu après avoir franchit la ravine la Cape. On plonge alors sur la droite, le ton est donné. Le sentier est étroit, glissant et la pente s'accentue au fur et à mesure qu'on se place sur la crête descendant tout droit au plateau. Quelques portions envahies de pestes végétales viennent rappeler que l'endroit a été laissé à l'abandon depuis bien longtemps. On arrive alors sur l'arrête, le sentier fait de petits va-et-vient en suivant la falaise, il est étroit et la moindre chute pourrait être fatale. Le Bras de la Plaine se découvre au détour d'un lacet, la vue est imprenable et, pour le moins, unique 

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

La pente s'adoucie progressivement, le franchissement d'une ravine et d'une petite source marque l'entrée sur le plateau de l'îlet Marron. De nombreux arbres fruitiers sont disséminés sur plusieurs hectares et constituaient un véritable garde-manger pour les habitants de l'époque. 

La trace est visible mais parfois envahie de galabert ou de vigne marronne, ces deux pestes ont, en grande partie, recouvert le plateau et auront surement terminé leur travail d'ici deux décennies. Les restes d'une case et de petits murets laissent libre cours à l'imagination de chacun, un coup d'oeil sur les anciennes images satellites permet pourtant de mieux cerner la zone et la vie qui y régnait. Ici et là on rencontre des traces, plus récentes, de bivouac, tandis qu'on file déjà vers l'extrémité nord-est du plateau.

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

L'arrivée à pic dans une ravine marque le début de la descente. Le sentier rejoint alors très vite le bord du rempart et devient très étroit par moment, le vide fait son apparition. Des panoramas exceptionnels s'offrent aux yeux sur la vallée du Bras de la Plaine et Grand Bassin, dans le rempart d'en face, on peut très bien deviner la canalisation des Hirondelles à flanc de falaise. On rencontrera deux échelles dans la descente, la dernière annonçant que la fin est proche, ne pas oublier, au passage, d'immortaliser l'ancien panneau de l'îlet Marron, véritable trésor historique pour la zone !

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

Une fois au Bras de la Plaine, le reste de la sortie se fera en majorité dans le lit de ce dernier ou en empruntant les sentiers de contournement en rive gauche ou droite. On passe devant le barrage hydroélectrique et l'ancien téléphérique avant de suivre le tuyau venant du forage servant à l'alimentation en eau potable de la commune du Tampon. Une fois au croisement avec le sentier remontant vers Pont d'Yves, il faut emprunter ce dernier sur une dizaine de mètres avant de bifurquer à droite et suivre la trace qui s'y trouve, on rejoindra la rivière quelques centaines de mètres plus loin afin de traverser l'îlet Tata et d'éviter une partie des gorges. 

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

Le sentier de l'îlet Tata se trouve en rive droite (à l'endroit de la dernière photo ci-dessus), il est bien entretenu et visible. Le cheminement en sous bois est une partie de plaisir au milieu de pieds de letchi centenaires atteignant parfois plus de 20 mètres de haut. L'endroit est jonché de ruines, il était autrefois un lieu animé et habité par de nombreuses familles, quant au sentier, les habitants du Tampon l'empruntaient pour se rendre à l'Entre Deux quand la route actuelle n'existait pas encore. 

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

On rejoint ensuite les fameuses gorges du Bras de la Plaine. De suite, on est mis dans l'ambiance, le lieu est magnifique. Le cheminement est très facile dans le lit du cour d'eau au milieu de deux falaises verticales qui se referment parfois en formant une véritable voûte. Admirer au passage les superbes prismations basaltiques et les nombreuses grottes, repères des salanganes. 

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy

Une fois le pont de la Liane atteint, il suffit de remonter jusqu'à la route en empruntant le, superbe et très fréquenté, sentier du Dassy. 

L'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le DassyL'Îlet Marron depuis le kiosque Jean Lauret et retour par le Dassy
Retour à l'accueil