Date de la randonnée : 8 mai 2017

Difficulté : Moyen 

La région de Salazie abrite une multitude de petits captages marrons exploités par les agriculteurs du coin, d'autres, plus "officiels", servent à l'alimentation en eau de la commune, le captage du Bras des Merles est l'un d'entre eux. Il est possible d'effectuer une boucle à partir du Bélier en suivant la conduite d'adduction jusqu'à la prise d'eau et en rejoignant, par la suite, le GRR1, boucle qui sera traitée dans l'article. Les vues rencontrées seront alors d'une grande originalité comparé au GR classique. Pour les moins motivés, passer par la route forestière du Haut Mafate raccourcira quelque peu la sortie mais permettra de jouir, en partie, du même spectacle. Un grand merci, tout particulièrement, à Laurent Curis qui a eu l'idée de cette boucle et a eu la gentillesse de me la faire partager.

La randonnée débute au petit village du Bélier par la piste se situant en face de ce qui devait être autrefois une chapelle. Le sentier emprunté ici a pour but de rejoindre Grand Sable et le GRR1, il est très bien aménagé et fréquenté. On franchit plusieurs petits ruisseaux et, tout en suivant le relief, on distingue, de temps à autre, les pitons environnants dont la célèbre Roche Ecrite ou encore le Cimendef ou le piton d'Anchaing. C'est au bout d'une trentaine de minutes de marche qu'on atteint l'embranchement avec la canalisation. Impossible de le rater, il se trouve peu avant un oratoire et à la fin d'une longue ligne droite comparable à une piste. 

Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles

La trace est large et en très bon état, la pente, elle, se prononce à chaque pas. Une chance pour nous, le sentier à été récemment nettoyé, le cheminement est,  de ce fait, très facile. Très vite, les premiers panoramas se découvrent, le Gros Morne domine cette partie du Cirque, le Piton des Neiges lui, bien qu'en retrait, n'est pas en reste. On devine très bien, à l'oeil nu, l'empilement de coulée responsable de l'édification d'une telle montagne. Au détour d'une ravine, la pente s'accentue brusquement et devient très raide, on suit le tuyau, de gros diamètre, qui monte à pic dans la végétation. Des pieds de goyavier bien placés aident à escalader ce petit mur, le sentier, lui, est en bien moins bon état qu'au départ.

Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles

Une fois le "sommet" atteint, on suit le tuyau sans trop de difficulté, les vues sur les alentours sont superbes et originales. 

On atteint très vite le Bras des Merles, annoncé, au préalable, par le bruit étouffé d'un bac de décantation, ce dernier recueille les eaux du captage et les envoie dans la conduite d'adduction. Un trop plein évacue le surplus d'eau en créant une cascade artificielle visible du GRR1. Pour franchir le Bras des Merles, le tuyau a été placé en hauteur, l'ouvrage est impressionnant. Quant au Bras en lui même, on peut se placer juste en haut de la magnifique et vertigineuse chute d'eau, attention tout de même.  

Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles

Le captage se trouve une centaine de mètres en amont de la cascade. Il s'agit d'un canal en béton d'une longueur de 5 mètres pour une largeur de 1,5. Il est situé dans le lit mineur du cour d'eau, et de ce fait, recueille une partie de son écoulement. L'eau s'engouffre dans un orifice d'une vingtaine de centimètres de diamètre et rejoint, par la suite, le bac de décantation situé en aval. 

Captage du Bras des MerlesCaptage du Bras des Merles
Captage du Bras des MerlesCaptage du Bras des Merles

Captage du Bras des Merles

On rejoint ensuite le sentier du col de Fourche en empruntant une des très nombreuses traces à travers la végétation et qui ne dépassent guère une cinquantaine de mètres de longueur. Une fois au GR, prendre à gauche ou à droite selon la destination ou la forme, pour nous ça sera retour vers Grand Sable à gauche. Ne pas oublier de s'arrêter quelques minutes ou secondes pour admirer la cascade du Bras des Merles de face depuis un point de vue au bord du sentier. 

Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles

On poursuit alors vers Grand Sable sur un sentier impeccable et tout en descente. Au croisement il faudra prendre à gauche pour revenir au Bélier. Ne pas hésiter à prévoir le maillot de bain, si les températures le  permettent, afin de profiter des eaux limpides de la rivière Fleur Jaune. 

Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Le captage du Bras des MerlesLe captage du Bras des Merles
Retour à l'accueil