Date de la randonnée : 3 Août 2016
Difficulté : Très Difficile

J'annonce tout de suite : cette randonnée apparaît encore sur mon blog mais ne doit en aucun cas être effectuée. Suite à la mise en ligne de l'article, le parc national n'a pas apprécié le fait de remettre au gout du jour cet ancien circuit, chose que je peux tout à fait comprendre contenu du caractère protégée de la zone traversée classée en ZNIEFF de type 1 (zone de naturalité préservée et remarquable). Nous n'avions pas pris en compte cela à l'époque, nous lançant dans cette aventure historique le long de cette canalisation perdue et totalement oubliée, mais il est clair que cette zone doit rester intacte et reprendre son aspect naturel après les colossaux travaux effectués, il y a certes longtemps, mais qui ont défiguré à jamais la région en ouvrant une très longue brèche dans la forêt. 

Pour ces raisons je ne mettrai aucun descriptif d'accès et aucune carte, la seule partie "décrite" sera le long de la canalisation pour ne pas oublier et exposer au grand public ce qu'il a été possible un jour de faire et voir dans la zone, il faudra se contenter des photos et ne pas chercher à y aller. Ce circuit est maintenant interdit et je préviens  à toutes personnes un peu trop curieuses et voulant se rendre sur zone qu'elles sont passibles de poursuites judiciaires et d'amendes, en aucun cas je ne serai tenu pour responsable de cela  et en aucun cas ce blog ne sera utilisé et cité pour justifier sa présence dans la zone.  Merci

Suite à l'urbanisation rapide et exponentielle des hauts du Tampon, on assiste par la même occasion dans les années 60 à une hausse de la demande en eau. Les sources étant en petit nombre ou difficiles d'accès dans la zone (Grand Bassin par exemple) , il a fallut chercher à construire des kilomètres de tuyaux et mettre en place un réseau complexe visant à acheminer l'eau des quelques sources connues à cette époque vers les zones habitées. D'imposants travaux sont alors accomplis pour capter et transporter le précieux liquide. On voit apparaître l'impressionnante canalisation du Nez de Boeuf à flanc de falaise filant vers la source éponyme, ou encore d'autres captages plus modestes comme ceux des sources Reihlac. La canalisation de l'Argamasse, elle, est construite au début des années 60, l'eau captée provient du territoire communal de la Plaine des Palmistes, elle constitue donc la source la plus lointaine dédiée à l'alimentation en eau de la commune du Tampon. L'exploitation du captage fut abandonnée par la suite surement pour des raisons d'accessibilité et la canalisation tomba progressivement dans l'oubli le plus total. 

L'arrivée à la canalisation est un bond dans l'histoire. La vue sur la Plaine des Palmistes est ici unique.  Après une centaine de mètres on arrive à une ravine, le tuyau se dévoile alors pour le première fois. 

La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse

La boue diminue progressivement. La canalisation se place en bordure de rempart, les vues sur les alentours sont uniques. 

On peut voir le tuyau noyé dans la végétation qui dépasse quelques fois de la mousse. Le paysage est visible quand la canalisation se rapproche du bord. 

La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse
La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse

On traverse plusieurs petits cours d'eau avant d'arriver sur une petite butte de terre. On peut apercevoir de loin le tuyau qui franchit le précipice.

La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse
La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse

On arrive à la fin de la sortie : la passerelle au dessus du vide. Le tuyau franchit l'impressionnant précipice sur environ 150 mètres au dessus d'une centaine de mètres de vide. La structure est très impressionnante. Le tuyau est suspendu par des câbles en acier de gros diamètre, on peut s'avancer sur 5 mètres mais l'ondulation de la structure donne une idée de ce que serait une traversée.

La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse
La canalisation de l'ArgamasseLa canalisation de l'Argamasse
Retour à l'accueil