Date de la randonnée : 27 Aout 2016

Difficulté : Très Difficile

Voici, pour moi, un des plus beaux et techniques circuits de Takamaka : la Cascade Cimetière. Pour y arriver, un seul moyen (nous verrons qu'il en existe un autre), remonter la rivière des Marsouins. Cette cascade à peine visible est en amont de trois autres à partir du barrage Gingembre.

Cette randonnées est classée en "Très Difficile" pour plusieurs raisons :

- C'est un sentier qui ne s'adresse absolument pas à tout le monde, il faut être en parfaite condition physique.

- Plusieurs barres rocheuses sont à franchir à l'aide de cordes. Avoir de la force dans les bras est indispensable car certains passages se font à la force des biceps.

- A certains endroits le sentier passe très près du bord, on peut facilement glisser et tomber. La trace en elle même est étroite et en très mauvais état.

- Il faut remonter la rivière dans l'eau glaciale pour atteindre la cascade.

- C'est une sortie à ne réaliser que sous un soleil radieux sous peine d'être bloqué par la montée des eaux 

La journée débute sous un franc soleil. Je suis aujourd'hui accompagné de deux amis à qui j'ai promis un peu d'escalade et d'exploration pour ce jour. Les premiers rayons illuminent le piton Dorseuil, ce matin il fait un peu frais. L'objectif premier est d'atteindre le barrage de Takamaka 1, temps estimé : 45 min. Le sentier d'abord plat nous met vite dans l'ambiance juste après le croisement avec le sentier du Bras Patience et le début des 12 lacets de départ. Le sentier est parfois caillouteux et souvent glissant. On passe sur plusieurs petites passerelles en bois. Très vite on arrive au croisement avec le sentier descendant au point de confluence du Bras Patience avec la Rivière des Marsouins au pied de la Cascade Gingembre. Quelques dizaines de mètres plus loin nous arrivons à la fameuse passerelle du Bras Patience, le croisement avec le sentier du barrage est proche.

Le parcours d'aujourd'hui et la première partie du sentier jusqu'au croisement. Le parcours d'aujourd'hui et la première partie du sentier jusqu'au croisement. Le parcours d'aujourd'hui et la première partie du sentier jusqu'au croisement.

Le parcours d'aujourd'hui et la première partie du sentier jusqu'au croisement.

Nous arrivons au croisement avec le sentier menant au premier barrage. Plusieurs panneaux indiquent qu'il est interdit de s'aventurer plus loin (prendre ses responsabilités). La pente se prononce, des câbles sont en place. Le sentier boueux et étroit par moment est en très bon état et est très bien sécurisé. Plusieurs trouées permettent d’apercevoir le barrage en contrebas et la seconde plateforme de l'usine hydroélectrique. Une fois en bas nous faisons un petit détour par le barrage avant de remonter jusqu'à la cascade en empruntant le dernier sentier rencontré.

Le sentier jusqu'au barrage de Takamaka 1.Le sentier jusqu'au barrage de Takamaka 1.
Le sentier jusqu'au barrage de Takamaka 1.Le sentier jusqu'au barrage de Takamaka 1.

Le sentier jusqu'au barrage de Takamaka 1.

Nous prenons le sentier de gauche pour remonter la rivière. Les premiers rayons commencent à arriver au fond de la vallée. Le sentier glissant remonte en rive gauche jusqu'à une ancienne passerelle, de là, il faut cheminer sur la roche pour atteindre la cascade en amont du barrage. 

La remontée jusqu'à la cascade. La remontée jusqu'à la cascade.
La remontée jusqu'à la cascade. La remontée jusqu'à la cascade.

La remontée jusqu'à la cascade.

Nous arrivons au pied d'une falaise verticale, un câble métallique et une corde sont en place et permettent de franchir l'obstacle. La roche est glissante et il faut prendre garde à bien saisir les cordes sous peine de faire une chute potentiellement mortelle. Une fois en haut on se trouve sur un sentier étroit en bordure de falaise, la cascade est juste à côté. La trace est visible mais n'est pas en très bon état. 

Le passage du premier obstacle, la cascade en amont du barrage et un aperçu du sentier.Le passage du premier obstacle, la cascade en amont du barrage et un aperçu du sentier.Le passage du premier obstacle, la cascade en amont du barrage et un aperçu du sentier.

Le passage du premier obstacle, la cascade en amont du barrage et un aperçu du sentier.

Nous arrivons au pied d'une seconde barre rocheuse, plusieurs cordes sont en place, le passage est technique. Une fois en haut le sentier devient plus large et en meilleur état. Il chemine en sous bois jusqu'au prochain passage de corde.

La seconde barre rocheuse. La seconde barre rocheuse. La seconde barre rocheuse.

La seconde barre rocheuse.

Nous arrivons en amont de la cascade, un magnifique bassin est visible en contrebas, mais pour y arriver il faut descendre une troisième barre rocheuse. Un câble électrique installé sur place permet de franchir l'obstacle.

Le bassin et la troisième barre rocheuse à franchir. Le bassin et la troisième barre rocheuse à franchir. Le bassin et la troisième barre rocheuse à franchir.

Le bassin et la troisième barre rocheuse à franchir.

Une fois en bas c'est l'extase ! Le bassin en amont de la cascade est magnifique, la lumière matinale frappe sur les remparts produisant ainsi une atmosphère unique et sublime. L'endroit est calme et reposant. Plusieurs cavités dans la falaise peuvent être visitées et certaines servent de lieu de bivouac pour certains pêcheurs ou braconniers.

Le bassin en contrebas et sa cascade.Le bassin en contrebas et sa cascade.Le bassin en contrebas et sa cascade.

Le bassin en contrebas et sa cascade.

Nous continuons notre remontée en suivant la trace en rive droite. Elle longe la rivière en sous bois, c'est une partie très agréable. L'accès direct au sommet de la petite cascade vue plus tôt est impossible du fait des hautes falaises de part et d'autre des berges. La trace part en direction du rempart et s'arrête au sommet de la dernière barre rocheuse. Une fois en bas le cheminement jusqu'au fond de la vallée est instinctif.

La vue depuis le petit sentier et la quatrième barre rocheuse. La vue depuis le petit sentier et la quatrième barre rocheuse. La vue depuis le petit sentier et la quatrième barre rocheuse.

La vue depuis le petit sentier et la quatrième barre rocheuse.

Le lit de la rivière est constitué de gros blocs, rien à voir avec la partie encaissée vue un peu plus bas. Le but est de remonter la rivière jusqu'à la fameuse cascade Cimetière. Le cheminement se fait sur les blocs et dans l'eau glaciale jusqu'au bassin, situé juste au pied de la cascade Cimetière.

L'arrivée à la rivière et la remontée.L'arrivée à la rivière et la remontée.L'arrivée à la rivière et la remontée.

L'arrivée à la rivière et la remontée.

Après plusieurs minutes de remontée, on arrive en face d'un immense bassin. La cascade Cimetière est à peine visible mais le lieu vaut, rien qu'à lui seul, le détour. L'eau est d'une pureté à couper le souffle. Plusieurs petits affluents se jettent dans le bassin et donnent un air de confluence du Bras Patience.

La cascade Cimetière.La cascade Cimetière.La cascade Cimetière.

La cascade Cimetière.

Un sentier permet de contourner la cascade Cimetière, voir le tunnel du Bras  Cabot : http://randosreunion974.over-blog.com/2016/12/le-tunnel-du-bras-cabot-depuis-pk-16-takamaka.html

Le sentier de contournement de la cascade Cimetière.Le sentier de contournement de la cascade Cimetière.Le sentier de contournement de la cascade Cimetière.

Le sentier de contournement de la cascade Cimetière.

Nous faisons le chemin inverse avec des souvenirs plein la tête. En bonus, la visite d'une petite grotte à deux pas du sentier et un saut dans l'eau glaciale pour Daril !

 

La cascade Cimetière, TakamakaLa cascade Cimetière, Takamaka
Retour à l'accueil