Date de la randonnée ; 17-18 juillet 2017

Difficulté : Difficile

Du haut de ses 3070 mètres d'altitude, le Piton des Neiges est le plus haut sommet du bassin sud-ouest de l'océan Indien. Véritable belvédère sur une bonne partie de la Réunion, il constitue une sortie incontournable pour tout bon touriste de passage sur l'île venu taquiner les sentiers locaux. Il existe plusieurs itinéraires, certains plus difficiles que d'autres, il sera question ici d'une ascension sur deux jours par le gîte de Bélouve et un retour par le GRR2 de la Plaine des Cafres. Le sentier depuis le gîte de Bélouve est extrêmement boueux, même par très beau temps, le retour par la Plaine des Cafres, lui, est un peu plus sec bien qu'un peu gras sur la fin et plus long que le chemin pris à l'aller. Ce jour là, nous avons été arrosé toute la journée du 17, les photos ci dessous (à l'aller) n'ont donc pas été prise à cette date. 

La journée débute au parking du gîte de Bélouve. Je suis aujourd'hui accompagné de Daril, Elias et Olivier, une équipe motivée ! Pour éviter une partie particulièrement boueuse en début de montée, il conviendra de contourner par la piste forestière de la Vierge. Dans le virage en U succédant la barrière, une piste part sur la gauche, il faut la suivre sur une centaine de mètres et rejoindre le sentier de la Tamarinaie. On traverse alors une magnifique forêt de Tamarin sur un sentier large et bien entretenu. Après avoir rejoint à nouveau la piste, on cherchera à récupérer le GRR1 en empruntant le sentier débutant à une centaine de mètres de là, à droite. 

Au croisement prendre à gauche et suivre la direction du Cap Anglais. Le sentier monte tout doucement toujours en suivant le rempart. La végétation change progressivement et devient plus altimontaine. On arrive très vite à une première échelle. En bas, on peut apercevoir le cirque de Salazie si les nuages ne sont pas déjà présents. 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

Plus on avance, plus il y a de boue. Au bout d'une courte montée, on peut apercevoir l'usine de Bois Rouge au loin et tout le plateau de Bélouve. Après la traversée du Bras des Cavernes par le deuxième pont en bois, le sentier devient extrêmement boueux. On s'engage alors dans une partie particulièrement salissante, le sentier se transforme parfois en un petit ruisseau, la boue devient le seul maître mot.

Une deuxième échelle et la traversée d'une petite ravine sur une passerelle en bois marquent le début de la partie réhabilitée. Progressivement, le terrain devient plus sec et on atteint un petit plateau d'altitude idéal pour le bivouac.

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

Après une courte mais forte montée, on arrive enfin au Cap Anglais. Si on a de la chance, on se trouvera au dessus des nuages avec une vue inégalable sur la pointe du Cimendef, la Roche Ecrite et le Piton des Neiges. 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

On prend la direction du gîte du Piton des Neiges. La montée est douce et régulière, il faut environ 1h30 pour arriver à destination. Le paysage est grandiose, le Piton de la Fournaise se laisse désirer au loin et c'est tout le plateau de Bébour qui est visible un peu plus bas. 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

L'arrivée au gîte fait du bien au moral après une journée sous la pluie et le vent. L'ambiance qui y règne est particulièrement chaleureuse. Bien qu'assez sommaires, les équipements sont plus que suffisant pour garantir une nuit au chaud et un repas le soir.

Réveil à 4h. Le temps de prendre un petit casse croûte et on se met en route pour le sommet. Le ciel est totalement dégagé, la lune brille de mille feux. Le jour se lève petit à petit et les premières lueurs permettent de distinguer et d'admirer une magnifique mer de nuages à hauteur du Mazerin et recouvrant une bonne partie de l'Est. Le sommet, totalement givré et blanc, se pare d'un orange vif dès le passage du soleil sur l'horizon. 

 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

Petit à petit, le soleil s'élève dans le ciel et le fin tapis de givre commence à fondre. L'ombre du Piton des neiges s'affirme alors de plus en plus sur le rempart d'en face. Une bonne partie du cirque de Cilaos est encore dans l'ombre. Plus loin, à hauteur de l'antenne, c'est le cirque de Salazie qui est visible, lui, bien éclairé. 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

La retour au gîte est rapide sur un sentier caillouteux et sec. Le paysage est toujours aussi beau sous un soleil radieux. Il est possible de prendre le petit déjeuner au gîte avant d'entamer la longue redescente. 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

Le retour nécessite d'emprunter tout d'abord le sentier en direction du Bloc, on bifurquera à gauche à la première intersection. On s'engage alors sur un sentier rocailleux et tout en descente jusqu'au coteau maigre. On longe le rempart avec Cilaos pendant plusieurs heures, les vues sont superbes et nombreuses.

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve

Après le croisement avec le sentier de la Mare à Joseph, on arrive très vite dans la zone dite "La Mare". A partir de là, le sentier devient plus boueux et commence à grimper après avoir dépassé le croisement vers Duvernay. C'est au bout d'une rapide mais intense grimpette qu'on arrive à Mare à Boue, qui porte hélas bien son nom. La dernière partie jusqu'aux pâturages est alors une formalité et on rejoint, heureux, le parking et la civilisation. 

 

Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Le Piton des Neiges depuis le gîte de BélouveLe Piton des Neiges depuis le gîte de Bélouve
Retour à l'accueil