Date de la randonnée : 9 Janvier 2016

Difficulté : Très difficile

Pour les amateurs de longue distance voici un très beau parcours qui permet de découvrir en une seule étape les régions de la Plaine des Cafres, du Kervéguen et du Dimitile. Il faut être motivé pour se lancer dans une telle aventure, dans un sens comme dans l'autre ce parcours n'est pas à la portée de tout le monde du fait, principalement, de sa longueur. Le plus difficile reste le pourcentage de descente, bien plus important que la montée, qui tue les genoux, les hanches et les cuisses.

Pour les moins pressés, le mieux pour une telle randonnée serait de la faire en deux étapes : la première en partance de Mare à Boue jusqu'à un des gîtes du Dimitile, puis, le jour suivant, entamer la descente sans se presser jusqu'à l'entre deux par un des quatre sentiers existants : la Chapelle, le Zèbre, la Grande Jument ou Bayonne.

Quoi qu'il en soit, ce parcours reste terriblement beaux, surtout par beau temps, du fait de la diversité des paysages traversés et des vues sublimes sur le paléocirque de Bébour, le Cirque de Cilaos et l'Entre Deux. A faire au moins une fois !

La journée débute au petit matin, par le traditionnel sentier de Mare à Boue; l'objectif premier : rejoindre "La Mare".Le sentier serpente dans les pâturages, le dénivelé est presque inexistant. On chemine tranquillement sur un sentier large et propre avec, en toile de fond, le Piton des Neiges. Ce matin il fait beau et bon, c'est un vrai plaisir de marcher au milieu des champs.

Virage à gauche, c'est le début du "vrai sentier". On commence à monter et petit à petit on quitte les pâturages pour s'élever en direction de Mare à Boue. Le sentier devient de plus en plus boueux mais on peut facilement éviter de se salir. Lorsqu'on arrive au premier point de vue sur Bébour c'est le signe que le sommet n'est plus très loin. Après quelques virages et encore un peu de boue on commence la descente vers la forêt de Bébour.

On franchit plusieurs petites échelles et un grand escalier en métal. Une fois en bas, après la traversée du Bras Chanson, le sentier remonte, le pente n'est pas très forte. Lorsqu'on arrive sur le plateau du Kervégen la montée cesse et le terrain devient alors plus boueux. Le croisement n'est plus très loin.

De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre

Après 3 heures de marche, on arrive enfin au croisement avec le sentier Jacky Inard. Le panneau annonce 3 heures jusqu'au camp marron.

Le soleil brille de milles feux, les vues sur le Piton des Neiges sont splendides.

Peu avant d'entamer la montéePeu avant d'entamer la montée

Peu avant d'entamer la montée

La montée jusqu'au sommet de l'Entre Deux est assez coriace mais rapide, il faut parfois s'aider des mains. Les vues dans la montée sont magnifiques : tout proche, le Piton des Neiges dont on peut en observer les moindres détails géologiques, on peut prendre conscience du dénivelé du sentier du Bloc ou de la Mare à Joseph en regardant le rempart depuis la route en contrebas.  A la fin de la montée on trouve une aire de bivouac, l'endroit idéal pour se ressourcer loin de tout. 

De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et ZèbreDe Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre

Le sentier devient alors plat. On arrive sur un plateau d'altitude recouvert de brandes, l'endroit est inhospitalier mais envoûtant du fait de son éloignement total du reste de la civilisation. Pas un bruit, rien, le cheminement se fait dans le silence jusqu'à la crête de Jacky Inard.

De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre

L'arrête se dévoile enfin. On peut, en regardant bien, deviner les échelles au loin.Le cheminement est assez facile. Les premiers hectomètres de cette partie sont pentus et parsemés de gros blocs. Deux échelles permettent de descendre vers l'arrête. Le sentier est ensuite large, propre et le dénivelé pas très important.

La grande échelle marque la fin de la crête et l'arrivée sur le massif du Dimitile.

Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard
Les 14 échelles du sentier Jacky Inard

Les 14 échelles du sentier Jacky Inard

Le début de l'arête

Le début de l'arête

Le large sentier sur l'arête

Le large sentier sur l'arête

De Mare à Boue à l'Entre-Deux par le sentier Jacky Inard et Zèbre
La grande échelle du sentier Jacky Inard

La grande échelle du sentier Jacky Inard

Fin de la remontée et sortie de l'arête, le Piton des Neiges en toile de fond.

Fin de la remontée et sortie de l'arête, le Piton des Neiges en toile de fond.

Commence alors une très longue descente jusqu'au croisement avec le sentier de la Grande Jument. La zone est aride et poussiéreuse. 

Il fait chaud, le soleil tape dur à cette altitude. On croise plusieurs fois la piste du Dimitile, il ne faut pas la suivre mais continuer sur le sentier qui reprend généralement juste en face. Quand on ne voit plus de sentier, il faut suivre la piste, on arrive alors à un croisement : à gauche on atteindra la chapelle et à droite l'itinéraire qui nous intéresse. On prend donc à droite, puis, au prochain croisement, encore  à droite, on retrouve alors le sentier quelques centaines de mètres plus loin. On arrive alors très vite à la jonction avec le sentier de la Grande Jument.

Les remparts de Grand Bassin sont le refuge des pétrels noirs.

Les remparts de Grand Bassin sont le refuge des pétrels noirs.

Le sentier dans la descente vers le Dimitile.Le sentier dans la descente vers le Dimitile.

Le sentier dans la descente vers le Dimitile.

A la troisième rencontre avec la piste il faut la suivre pour reprendre le sentier qui continu plus loin.

A la troisième rencontre avec la piste il faut la suivre pour reprendre le sentier qui continu plus loin.

Arrivée au croisement Grande Jument/Bayonne. Une pause déjeuner s'impose.

Arrivée au croisement Grande Jument/Bayonne. Une pause déjeuner s'impose.

On attaque alors la longue descente vers l'Entre Deux. La première partie est agréable à proximité d'une ravine, le sentier se place ensuite sur une crête, il va y rester pour une bonne partie de la descente. Quelques passages sensibles sont équipés de câbles, la trace est en très bon état.  Au croisement avec le Zèbre on prendra à droite.

Le sentier de la Grande jument qu'il faut emprunter pour rejoindre le Zèbre.

Le sentier de la Grande jument qu'il faut emprunter pour rejoindre le Zèbre.

Croisement avec le Zèbre

Croisement avec le Zèbre

La première vue sur l'Entre Deux

La première vue sur l'Entre Deux

L'Entre Deux en dernière partie de randonnée

L'Entre Deux en dernière partie de randonnée

Pour ceux qui souhaiterait raccourcir la sortie, il est possible d'emprunter le superbe et court sentier Rosélie. L'arrivée se fera alors sur la route du Bras Long en amont du sentier Zèbre.

 

Arrivée à l'Entre Deux et fin de la randonnée

Arrivée à l'Entre Deux et fin de la randonnée

Retour à l'accueil