Date de la randonnée : 7 juin 2015

Difficulté : Moyen

Le cirque de Mafate est, sans aucun doute, le plus beau cirque de la Réunion. Aussi appelé le paradis des randonneurs, la totalité des îlets n'est desservable qu'à pied ou par hélicoptère, aucune route n'est actuellement existante dans le cirque et tant mieux. Cette caractéristique à permis à Mafate de garder son côté authentique loin des foules touristiques de son voisin Cilaos. Espérons que cela reste ainsi encore très longtemps. L'endroit est un véritable terrain de jeu pour les trailleurs qui trouvent ici tout type de dénivelé et distance, parfait pour se frotter à l'une des courses les plus difficiles au monde, la diagonale des fous.

Voici une belle boucle assez longue qui permet de découvrir les principaux coins de la partie sud de Mafate. Un randonnée qui ne s'adresse pas à tout le monde puisque le dénivelé et surtout la longueur du parcours fait vite oublier le plaisir de départ pour les personnes peu entraînées.

La randonnée débute au parking surveillé du Col des Boeufs, s'en suit une longue piste de graviers débouchant à l'aire d'atterrissage pour hélicoptère. 15 à 20 minutes se sont écoulées, cela dépend grandement des marcheurs. On suit le sentier de gauche en direction de la Plaine des Tamarins et le croisement avec le sentier de Marla, ce dernier s'atteint très rapidement.

Le sentier jusqu'à croisement vers MarlaLe sentier jusqu'à croisement vers MarlaLe sentier jusqu'à croisement vers Marla
Le sentier jusqu'à croisement vers MarlaLe sentier jusqu'à croisement vers Marla

Le sentier jusqu'à croisement vers Marla

A partir de là commence la traversée de la Plaine des Tamarins dans sa partie occidentale, de grandes trouées permettent de voir le Gros Morne, le Grand Bénare ou le Morne de Fourche. Une fois les derniers barbelés enjambés, on entame la descente vers la rivière des Galets. Le sentier est extrêmement bien aménagée et est en très bon état. L'arrivée à la rivière marque la fin de la descente, c'est aussi un lieu idéal pour se rafraîchir (possibilité de baignade aussi dans quelques basins un peu plus haut).

Après avoir traversé la rivière des Galet et le Bras Massine, le sentier jusqu'à Marla ne présente pas de difficulté majeure si ce n'est quelques montées assez insignifiantes. Peu après le gîte de la Maison Laclos, un discret sentier part sur la gauche et monte jusqu'au plateau du Kerval.

Le sentier jusqu'à MarlaLe sentier jusqu'à MarlaLe sentier jusqu'à Marla
Le sentier jusqu'à MarlaLe sentier jusqu'à MarlaLe sentier jusqu'à Marla

Le sentier jusqu'à Marla

La traversée de Marla est agréable et rapide. On peut apprécier le calme environnant et surtout le paysage. On se trouve ici au pied du col du Taibit et juste en dessous des mythiques Trois Salazes. 

Du Col des Bœufs à Trois Roches par Marla et retour par la NouvelleDu Col des Bœufs à Trois Roches par Marla et retour par la NouvelleDu Col des Bœufs à Trois Roches par Marla et retour par la Nouvelle
Du Col des Bœufs à Trois Roches par Marla et retour par la NouvelleDu Col des Bœufs à Trois Roches par Marla et retour par la NouvelleDu Col des Bœufs à Trois Roches par Marla et retour par la Nouvelle

Au départ de la place du village, prendre à droite et toujours suivre le balisage rouge et blanc car une multitude de petits sentiers mènent à des gîtes.

La descente s'accentue et la végétation se fait de plus en plus rare. Le paysage est entaillé de grands éboulis et glissements de terrain. La progression se fait sur un sol rocailleux et parfois instable. Une halte lors de l'arrivée à la rivière des Galets permet de reposer les cuisses. C'est un véritable coin de paradis qui incite à la baignade.

La progression dans la zone d'éboulisLa progression dans la zone d'éboulisLa progression dans la zone d'éboulis
La progression dans la zone d'éboulisLa progression dans la zone d'éboulisLa progression dans la zone d'éboulis

La progression dans la zone d'éboulis

La progression jusqu'à Trois Roches se fait toujours à proximité de la rivière des Galets. Le sentier est assez plat. On rencontre le croisement qu'il faudra emprunter plus tard et qui monte à la Plaine aux Sables.

L'arrivée à Trois Roches se fait sous les filaos. Le lieu est un peu gâché par les campeurs peu respectueux. Le gouffre est impressionnant, l'eau s'enfonce dans une faille dont le fond n'est pas visible même en se penchant le plus possible.

Le sentier jusqu'à Trois RochesLe sentier jusqu'à Trois RochesLe sentier jusqu'à Trois Roches
Le sentier jusqu'à Trois RochesLe sentier jusqu'à Trois Roches

Le sentier jusqu'à Trois Roches

Après s'être bien ressourcé dans ce lieu magnifique l'avant dernière partie est en vue. Il faut retourner sur ses pas et prendre à gauche au premier croisement en direction de la Plaine aux Sables. La montée est assez rude mais c'est 40 minutes plus tard que le sommet est enfin visible. C'est une vaste étendue d'herbes sèches, il y règne un calme absolu.

La Plaine aux SablesLa Plaine aux SablesLa Plaine aux Sables
La Plaine aux SablesLa Plaine aux Sables

La Plaine aux Sables

La Nouvelle n'est plus très loin et on y arrive après avoir avalé quelques montées. Le petit village est très calme en cette fin de journée. On ne traverse pas directement l'îlet mais on en fait en partie le tour pour rejoindre le sentier classique qui rejoint le Col de Boeufs.  Le soleil décline déjà et le ciel donne un avant gout du magnifique coucher de soleil qui s'annonce.

L'arrivée à la NouvelleL'arrivée à la NouvelleL'arrivée à la Nouvelle
L'arrivée à la NouvelleL'arrivée à la Nouvelle

L'arrivée à la Nouvelle

Dernière ligne droite jusqu'au col des Bœufs ! 1 heure et 30 minutes seront nécessaires. Le soleil descend de plus en plus et les couleurs virent au jaune - orange. Dans la montée du col des Bœufs dame nature m'offre un spectacle magique, le Piton des Neiges et le Gros Morne s'enflamment en cette fin de journée. 

La montée jusqu'au Col des BoeufsLa montée jusqu'au Col des BoeufsLa montée jusqu'au Col des Boeufs
La montée jusqu'au Col des BoeufsLa montée jusqu'au Col des BoeufsLa montée jusqu'au Col des Boeufs
La montée jusqu'au Col des BoeufsLa montée jusqu'au Col des BoeufsLa montée jusqu'au Col des Boeufs

La montée jusqu'au Col des Boeufs

L'arrivée au col des Boeuf marque presque la fin de la sortie. Si on a de la chance, on aura la surprise de voir Salazie sous un tapis de nuages. Il ne reste plus qu'à rejoindre le parking. 

 

L'arrivée au parkingL'arrivée au parkingL'arrivée au parking

L'arrivée au parking

Retour à l'accueil