Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

Date de la randonnée : 15 mars 2015

Difficulté : Difficile. La principale difficulté vient de la longueur du parcours. Le dénivelé de départ peu en fatiguer certains.

Voici une sublime randonnée qui permet de relier les citernes EDF de Sainte-Rose au Gîte du Volcan en passant par le cassé de la Rivière de l'Est.

Le sentier commence aux citernes dans les hauts de Sainte-Rose en empruntant la route des radiers. Il chemine sur un terrain assez pentu et surtout caractérisé par une roche basaltique dur sous les pieds. La végétation est luxuriante. On trouve ici et là des traces de l'époque du chantier de l'ouvrage hydroélectrique en aval comme par exemple un ancien dépôt de dynamite en ruine sur la droite du chemin après plusieurs minutes de marche. Le sentier est large, propre et très agréable malgré la pente assez prononcée par endroit. Des sommets permettent 'voir des vues magnifiques sur le littoral.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

La végétation change peu à peu. On rentre dans une magnifique forêt des hauts. La pente devient plus forte. Le sentier est magnifiquement aménagé avec des escaliers et des fentes pour évacuer l'eau. La progression est facile mais physique du fait du dénivelé.

J'arrive bientôt au bord du rempart. La rivière de l'est dans toute sa splendeur ! Une vue sublime sur les alentours, le piton des neiges, la vallée profonde de plusieurs centaines de mètres, la forêt du piton Textor et les massifs du Mazerin, Piton des Neiges, Grand Bénare.

Le sentier ne quittera plus le rempart jusqu'à la zone de marécage des Mares quelques kilomètres plus loin.

Vue sur la vallée de la Rivière de l'Est depuis une trouée sur le bord du sentier

Vue sur la vallée de la Rivière de l'Est depuis une trouée sur le bord du sentier

La fin de la montée marque le début de la partie la plus désagréable du sentier. En effet la boue y est omniprésente et impossible de l'éviter ! La pente est maintenant réduite à son minimum, c'est quasiment sur un plateau qu'on chemine.

Un panneau annonce officiellement l'entrée en zone de marécage.

Des piqués de bois dont le sommet est peint en blanc aident à se repérer lorsque le brouillard s'invite, ce qui arrive souvent par ici.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
La boue est impossible à contourner, elle atteint souvent les chevilles et même plus !

La boue est impossible à contourner, elle atteint souvent les chevilles et même plus !

Zone de marécage des mares

Zone de marécage des mares

Zone de marécage des mares

Zone de marécage des mares

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

Le sentier devient de plus en plus sec et agréable. La pente est très légère. Un passage en bord de rempart permet d'avoir une vue sur la vallée, le cassé de la rivière de l'est et la prise d'eau des orgues au fond de la gorge. Au fur et à mesure de la progression les nuages se font de plus en plus rares et je découvre au loin le plateau du fond de la rivière de l'est sous un soleil radieux.

L'arrivée à un grillage barbelé qu'on enjambe grâce à une petite échelle marque la fin de la zone de marécage mais la boue continue encore sur quelques centaines de mètres.

Prise d'eau des Orgues vue depuis le bord du rempart

Prise d'eau des Orgues vue depuis le bord du rempart

J'arrive à une ravine, large et sec. Elle marque la fin du sentier des citernes. Le chemin continu en face et après une dizaine de mètres j'atteint le croisement avec le sentier venant du gîte.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

La vue n'et pas terrible au niveau des barrières, il faut prendre un petit sentier qui descend dans le fond de la ravine pour espérer voir quelque chose.

Le paysage est alors grandiose ! La ravine se jette à pic dans la rivière de l'est. Le temps de quelques photos et je retourne au point de vue histoire de faire le point.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

Le point de vue est large et propre. Quant à l'abris il est dans un état lamentable. Des déchets s'accumulent à l’intérieur et une forte odeur de brûlé y est omniprésente.

Je me prépare à repartir. Commence alors la traversée de tout le fond de la rivière de l'est jusqu'à le camp Marcellin où je prendrai la pause casse croûte du midi.

Le paysage est superbe, la savane cimetière inspire à l'évasion par cette belle journée ensoleillée. Un sentier permet de rejoindre le Piton Partage mais n'est pas indiqué officiellement car il est censé être fermé, il commence à gauche (sens cassé/gîte) du panneau annonçant "Savane Cimetière".

Quelques vaches et leur cloche viennent de temps à autre briser le silence. La pente n'existe quasiment pas jusqu'au camp Marcellin. Le soleil peu être désagréable mais il est rare d'en avoir à cette heure de la journée alors autant en profiter !

J'arrive au camp Marcelin qui sert d'abris aux éleveurs de cette région et fait une pause déjeuner à l'ombre d'un arbre.

Savane Cimetière

Savane Cimetière

Savane Cimetière

Savane Cimetière

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Fond de la rivière de l'est

Fond de la rivière de l'est

Camp Marcellin

Camp Marcellin

Camp Marcellin

Camp Marcellin

La montée est très facile, la pente n'est jamais très raide. Le sentier est propre, large et chemine toujours sous les Tamarins.

La fin de journée s’amorçait peu à peu. Le temps magnifique donnait une ambiance particulière sous les arbres centenaires. Pas un seul nuage ne traînait dans les parages et même pas une brise en soufflait.

Un panneau marque la fin de la zone exploitée pour les pâturages. Plus loin l'arrivée au grillage annonce qu'il ne reste plus grand chose à parcourir.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

Le sentier se termine lors de l'arrivée à la piste. C'est alors la dernière partie jusqu'au parking. C'est une partie de plaisir sous un temps aussi magnifique.

Quelques zigzags et j'ai le parking en vue.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Le gîte du volcan juste en haut

Le gîte du volcan juste en haut

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

Ce n'est pas pour autant la fin de la rando pour moi. Sans plus attendre je réalise un vieux rêve, celui de remonter la piste de la Plaine des Sables jusqu'au Pas des Sables.

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan

Au total, en comptant les pauses photo/Casse croûte/Dodo et la remontée de la piste, j'ai mis 10h50 pour rallier le Pas des Sables depuis les citernes Sainte-Rose.

Ce fut une très belle rando inoubliable classée parmi les meilleurs de j'ai pu faire !

Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Des citernes Sainte-Rose au Gîte du Volcan
Retour à l'accueil